vendredi 10 juillet 2009

Marine le Pen



Résumé de ce condensé d'informations, écorchant les oreilles de la pensée confortable inculquée. Toutes les informations sont vérifiées, et, si elles ne sont guère relayées par les médias traditionnels, c'est parce qu'elles insufflent un peu de Vérité sur la seule résistance qui est nationaliste face au mondialisme capitaliste libérale.

-1 er octobre 1976. La nuit, dans la villa Poirier dans le XVe, 20 kg de dynamite font s'effondrer l'immeuble de cinq étages où Jean-Marie Le Pen demeure. Un bébé est blessé et près de 30 personnes sont à reloger. Cet attentat est l'un des plus important perpétré à Paris depuis la fin de la guerre, mais Jean-Marie ne recevra aucune attention compassionnelle de la part de ses adversaires politiques.

Dans la vidéo, d'ailleurs, on entend cette "Chantal" dire : "et bien tant mieux, c'est dommage que vous n'ayez pas sautée". Hum peut-on carrément souhaiter la mort de ces personnes en toute impunité? Il semble que oui.

-Novembre 1994. Jean Marie le Pen a 16 ans, et il demande au colonel Henri de La Vaissière s'il peut s'engager dans les FFI (Forces françaises de l'intérieur). Mais le colonel préfère refuser : « Désormais, ordre est donné de s'assurer que nos volontaires ont bien dix-huit ans révolus. Tu es pupille de la nation : songe à ta mère! » Le jeune Jean-Marie aurait néanmoins fait partie d'une filière d'exfiltration d'aviateurs alliés. Alors ceci cloue le bec aux anathèmes antisémites. C'est une parcelle de vie de Jean-Marie qui ne plaît pas aux détracteurs, tout l'idéologie serait à refaire.

-Le mot de "détail". Propos exacts : "Je n'ai pas étudié spécialement la question mais je crois que c'est un point de détail de l'histoire de la Deuxième guerre mondiale." Placé dans le contexte nous comprenons le sens de ce mot. En effet, rappelons que la Seconde Guerre Mondiale ne s'est pas résumée à l'Holocauste seul. En effet, c'est un guerre mondiale, avec à peu prés 55 millions de morts. Les chambres à gaz n'ont fait "que" (par rapport au nombre total de morts de cette guerre) 5 millions 7 milles victimes. D'où le mot, certes très mal employé mais avec un minimum de réflexion et de bonne foi peut se comprendre, de "détail".

De plus, je me permet une petite comparaison : si vous êtes tant rattachés à la mémoire et aux familles de victimes des guerres qui peuvent être choquées de certaines phrases ou attitudes, avez-vous oubliés Staline, Mao, Tito, Fidel Castro, les Farcs, les Khmers rouges avec Pol Pot, Che Guevara, le Tibet, le Cambodge, la Corée du Nord? Avez-vous oubliés les 85 millions de morts perpétrés par le communisme?? Une personne se revendiquant communiste ne vous choque pas, non, alors que cette idéologie à plus de morts sur la conscience que le nazisme... A méditer...

-11 septembre : "L'horreur d'un évènement ne se mesure pas à son niveau de médiatisation". Eux sont forts pour nous faire pleurer sur certaines choses bien ciblées, et nous faire oublier des victimes jugées pas assez conforme au grand projet mondialiste, et estimées inutiles. Marine le Pen nous parle ici des trois milles morts par mois en Irak, mais nous aurions pu citer également la Palestine avec Gaza, face à la puissance Israëlienne. Indifférence, parce que plus pauvres, musulmans, ou que sais-je? Ils ne sont pas la puissance, mais ils sont des êtres humains au même titre que les Américains. Ils sont père, mère, enfant, vieillard et ne mérite pas votre compassion.

Pour laisser écarquillés les yeux ornés d'oeillères des Français vautrés dans le conformisme politiquement correct avec les bons vieux schémas du clivage gauche/droite, il convient de savoir que Mr le Pen a été le premier homme politique français à soutenir et défendre la candidature d'un homme de confession musulmane au gouvernement, Ahmed Djebbour, qui a pu se présenter à la députation de Paris grâce au Front National, en 1957. Petit exemple cinglant, une pique envoyée à la pensée unique du blâme systématique du Front National qui comporterait infantilement tous les maux de se bas monde : islamophobe, xénophobe, raciste, antisémite, homophobe, sexiste, etc... le bouc émissaire parfais quoi!

"Plus le Front National portera l'opprobre jeter par le système, plus cela signifie que le Front National est anti-système. C'est signe de bonne santé pour lui, le système lui-même étant en plein effondrement."

2 commentaires:

  1. Je partage ton point de vue.
    Fait un tour sur ce blog :
    www.alistair.canalblog.com

    RépondreSupprimer