mardi 22 novembre 2011

Reprise de Jean-Pax Méfret - Les démagos

Jean-Pax Mefret était un des seuls chanteur de l'Occident à l'époque de la guerre froide. Pied-noir jusqu'au fond de son âme, Jean-Pax Mefret chante principalement des chansons sur l'Algérie Française et sur l'anticommunisme. A cette époque, il est journaliste. Il décide de mettre en chanson ce qui est dans son coeur.
S'il continue encore à donner des concerts et composer des musiques, certaines de ses musiques peuvent paraître démodées. C'est ainsi que, avec le plus grand plaisir, j'ai remixé sa chanson Les démagos pour en donner une version plus contemporaine.


Musique de Terrefaf, inspirée de Jean-Pax Mefret :

Depuis que ma mémoire existe,
Je vous ai entendus vanter
Toutes les solutions sionistes
Au nom des peuples à coloniser.

Mais quand le jour maudit arrivera
Que vos régimes sont au pouvoir,
Le pays part à la dérive,
Et puis se lève la grande étoile.

Vous allez me traiter de réac'
Vous allez dire que je suis facho.
Mais vous n’ me filez pas le trac,
Vous, les pros de la démago,
Je sais ce que valent vos mots.

Le sang qui coule sur Gaza
A pris sa source dans vos esprits.
Vous avez fait germer la haine
En soutenant Ariel Sharon.

Vous êtes tous responsables
De ces horizons sans espoirs,
Et vos consciences de coupables
Portent la tâche de la grande étoile.

Vous allez me traiter de réac’
Vous allez dire que je suis facho.
Mais vous n’ me filez pas le trac,
Vous, les pros de la démago,
Je sais ce que valent vos mots.

Avant de reprendre vos plumes,
Pour creuser de nouveau abimes,
Traversez les murs de pierre,
Venez dénombrer vos victimes.

Ca vous évitera d’écrire
Pour faire justifier vos mouroirs.
Je n’savais pas que ce serait pire
Lorsque se lève la grande étoile.

Vous allez me traiter de réac’
Vous allez dire que je suis facho.
Mais vous n’ me filez pas le trac,
Vous, les pros de la démago,
Je sais ce que valent vos mots.

Vous allez me traiter de réac’
Vous allez dire que je suis facho.
Mais vous n’ me filez pas le trac,
Vous, les pros de la démago,
Je sais ce que valent vos mots.

Moi, je ne suis pas un réac’
Moi, je ne suis pas un facho.
Et je ne crains pas vos attaques,
Vous, les pros de la démago,
Soldats de l’armée de Tsahal.

Je sais ce que valent vos mots,
Soldats de l’armée de Tsahal.


vendredi 30 septembre 2011

La Palestine à l'ONU

La Palestine, le noeud d'une grande partie de l'Histoire moderne.

Comme à la guerre froide, la situation semble désespérée. Comme à la guerre froide, la fin de l'histoire sera l'extérmination réelle et idéologique du perdant. L'Histoire comme toujours sera écrite par les gagnants, et la Palestine sera conspuée, vague souvenir d'un état de barbus dont l'Axe du Bien à triomphé grâce au président noir Obama.

Pourquoi de telles avances?

Reprenons l'Histoire d'Israël :
 Israël, c'est le fleuron des Etats-Unis. C'est leur bijou, leur projet. Des le départ, 1948, les dés étaient pipés pour les Palestiniens, et la limite de leur exile n'a cessé de s'étendre au profit des Israëliens sous le regard admiratif des EU ( et de tout l'Occident d'ailleurs.)
Il est clair que quelques arabes, musulmans de surcroit, n'est qu'une étape a éliminer lentement.
Forcément, lorsque, coup de tonnerre, la Palestine dit : si, nous voulons être un pays à part entière reconnu au yeux du monde, ça ne colle pas du tout avec le projet des Américains.

Alors, deux solutions évidentes : 1) soit la Palestine ne recueille pas les 9 votes favorables necessaires (du au fait de pression forte sur certains pays comme la Bosnie, le Portugale ou le Gabon). Alors la Palestine continuera sa lente putréfaction.
Soit 2) la Palestine recueille le nombre de voix et, en effet, Le Gendarme du Monde se verra mettre son droit de VETO. Bien sur, dans les deux cas, c'est pour continuer les pourparler en faveur de la paix qu'ils agissent ainsi... :D:D

Quoiqu'il en soit, la Palestine se verra refuser leur intégration dans l'ONU. C'est sur et certain lorsqu'on se penche sur la géopolitique et qu'on comprend un minimum comment marche le monde. Sauf stratégie encore plus perverse, la Palestine ne fera pas partie de l'ONU.

Mais, de ce que j'espère, c'est que de ce refus naitra quelque chose... Un printemps Palestiniens? Aller on va MÊME aller jusqu'à espérer un changement de regard de la part du peuple Occidentale. Si le monde pouvait enfin entrevoir le scandale de ce mensonge du conflit Israelo-Palestinien, en se rendant compte un peu que les puissances n'en ont rien à foutre des négociations, de la paix et du peuple palestiniens. Voila j'espère que ce VETO ou du moins ce refus fera naitre quelque chose de positif pour ce peuple que je plains.


vendredi 23 septembre 2011

L'affaire de Karachi expliquée

Karachi. Désormais, pour les français, ce nom n'évoquera plus seulement l'immense ville pakistanaise, mais également cette affaire de rétrocommission de nos belles élites française, en particulier Nicolas Bazire, Thierry Gaubert et... Nicolas Sarközy.

Je vous propose une vidéo de French Carcan, qui explique les sources et les rebondissements du Karachigate :

video

mercredi 21 septembre 2011

Un peu de musique : Hotel Stella

Hotel Stella, leur premier album : Un singe enivré.

01 - La ligue noire.mp3 :


02 - Absinthe.mp3 :


03 - Fier de ta vie.mp3 :


04- Orage métallique.mp3 :


05 - Paris.mp3 :


06 - Justice pour Julien.mp3 :

Reprise de Soprano - Hiro

Pour commencer la reprise de ce blog, je vous propose un petit texte : une reprise de Hiro (Soprano).

Une reprise signée "Terrefaf" :

J’aurais aimé voyager à travers le temps
J’aurais aimé voyager à travers le temps

En réponse à Soprano
Moi si j’avais eu l’pouvoir d’Hiro                                                                    
J’aurais ce sept mai empêché Seb d’sortir place Denfert-Rochereau
J’serais allé dans l’Archipel soutenir Soljenitsyne
Lui dire qu’Rostropovitch a joué ce 11 novembre
J’aurais été à Verdun saluer l’maréchal
Et à Beyrouth au Drakkar sonner l’alerte pour les 58 paras
J’aurais lutté au Rwanda pour l’intervention d’l’ONU
Et écouté in Memoriam à Belgrade sous les feux d’l’OTAN
J’aurais chevauché avec Guillaume dans la plaine d’Hastings
Et rgardé Saint Rémi baptiser Clovis
J’aurais empêché Ali Agca de tirer sur Wojtyla
Mais laissé Mario Teran descendre Che Guevara
J’aurais été à Gaza tiré des pierres pendant l’intifada
Défendre les palestiniens contre les chars Israéliens
J’aurais dis à Simone Veil, rescapée de la Shoah
De ne pas laisser faire le plus grand des génocides

J’aurais aimé voyagé à travers le temps
J’aurais aimé voyagé à travers le temps
J’aurais aimé voyagé à travers le temps

Si j’avais eu l’pouvoir de Hiro Nakamura
Je serais allé dénoncer l’encerclement des Vietnamiens
Pour sauver les français dans la cuvette de Dien Bien Phu
J’aurais dis au p’tit Adolf de continuer dans  la peinture
Pour ne pas voir à l’horizon se lever le soleil noir
A la chambre des députés, 1896
J’aurais applaudis Jaurès pour la cause des Arméniens
Contre l’horreur d’93 et les colonnes de Turreau
J’aurais combattus en Vendée aux côtés d’La Rochejaquelin
Je srais allé comme les mages voir Jésus dans l’étable
Me sentir comme Syméon avoir vu l’Eternel
J’aurais dis à Anne-Lorraine de descendre du RER
J’aurais libéré Jeanne d’Arc de son injuste sort
J’aurais pris l’FM d’Ortiz pour l’Algérie Française
En chantant avec les UT notre Marseillaise
J’aurais habité l’hacienda de Cameron
Pour porter de l’eau aux 62 héro

J’aurais été au jardin d’Eden
Pour empêcher Eve de manger la pomme
J’aurais été en Allemagne
Dénombrer à Marx ses 100millions de victimes
J’aurais été en Irlande
Sous l’IRA avec de Valera et Collins
J’aurais été dans l’Océan Indien
A bord de la Confiance avec Surcouf
J’aurais été à Paris
Pour applaudir Dieudonné chez Fogiel
Je n’ai pas le pouvoir de Hiro Nakamura
Mais en rgardant vers le passé
On n’avance pas vers le futur
Maintenant c’est le présent il reste pleins des choses à faire
Alors bats-toi pour la planète pour qu’elle reste propre
Pour la révolution métaphysique, un changement de paradigme
Pour trouver la juste place entre les hommes et les femmes
Contre le communisme et le capitalisme
Bats-toi pour que cesse le processus infernal
De ces protocoles de sages qui légitiment l’horreur
Et puis que dans les urnes les Français soient libres

J’aurais aimé voyagé à travers le temps
Mais on ne peut vivre que le présent
On ne peut vivre que le présent



dimanche 18 septembre 2011

Reprise du site!

Mauvaise nouvelle pour certains, bonne nouvelle pour d'autres : Je me relance dans l'aventure de ce site!

Bonne lecture/visionnage!!

mardi 23 février 2010

Mauvaises nouvelles

Bonjour à tous, chers lecteurs de Terrefaf,

Suite à des raisons personnelles, je suis contraint de stopper mon blog pendant une période indéterminée.

J'en suis le premier désolé, le contenu du blog restera visible en vue d'une reprise future.

Merci de votre compréhension.

mercredi 17 février 2010

Nabe sur le politiquement correct chez FOG

Céline est mort, mais Nabe est plus que jamais vivant, sondant les sous-sols des réalités Françaises. Paru en 2010, "l'homme qui arrêta d'écrire" est le dernier bouquin de Nabe, présenté ici. Nabe est un écrivain mystique, le livre (le vrai!), est pour lui d'essence transcendante, c'est intrinsèquement un asbolu :


NABE - FOG - 1/2 - Partie 1 : L’homme qui arrêta d’écrire


NABE - FOG - 2/2 - partie 1 : l’homme qui arrêta d’écrire

Continuité de l'émission : débat sur le politiquement incorrect. Débat stérile, où Georges Frêche, abeille courtisane qui butine ou elle peut, est accusée d'antisémitisme pour avoir dit de Laurent Fabius qu'il a "une tronche pas très catholique". Nouvelle apport dans loi de Godwin : dans tout discours où l'on parle de liberté d'expression ou de politiquement incorrect, la probabilité de parler de Dieudonné s'approche de 1. S'ensuit ensuite les propos d'antisémitisme, puis selon les humeurs "fachos, nazis, hitler, pétain...etc".

Certaines réflexions de ce débat nécessitent, en ce temps de Carême, le jeûne.
Franz-Olivier Giesbert, devant les propos salutaires de Nabe sur Israël, l'Iran et l'arme atomique, lance les anathèmes habituels et conventionnels sur Ahmadinejad. Selon lui, "Israël ne se compare pas à la Palestine". NDLR : Il y en a un qui massacre un autre peuple, voila la différence monsieur FOG. Quant à la volonté pour l'Iran de destruction présupposée d'Israël, elle n'est que fictive, les médias Occidentaux ont, comme à leurs habitudes, déformés à leur guise les propos du président Iranien.
Patrick Kluckman, lui, se dit sioniste. Au moins, c'est un aveu qu'il ose confesser avec fierté. Il ne le cache pas. "Faute avouée à demi pardonnée", dirait-on.. mais ce proverbe appel à la reconnaissance de sa faute et à la repentance. Courage Patrick!
Autres invités : Bernie Bonvoisin, un peu effacé pendant ce débat, Philippe Tesso au langage pompeux, et Gilbert Collard.


NABE - FOG - 1/2 - Partie 2 : Le Politiquement incorrect


NABE - FOG - 2/2 - Partie 2 : Le politiquement incorrect